Paris à l'époque de Philippe Auguste

Le roi

Quelques faits

Né en 1165, mort en 1223,il a régné à partir de 1180.
Fils de Louis VII, il n'a que 15 ans à la mort de son père. Il a déjà face à lui une coalition des grands féodaux de Flandre, Champagne et Bourgogne. Par le traité de Boves, il met la main sur l'Artois, le Vendomois et Amiens.

Il part en croisade en 1190 et revient l'année suivante. Il s'empare de la Normandie, profitant de ce que Richard Coeur de Lion avait été arrêté et livré à l'empereur Henri VI en 1194. A la mort de celui-ci, Philippe Auguste continue la lutte contre le nouveau roi d'Angleterre, Jean Sans Terre. Il envahit la Normandie en 1202, puis dans les deux années qui suivent il s'empare aussi de la Touraine, de l'Anjou, du Poitou. Il gagne la bataille de Bouvines en 1214 contre Jean SansTerre qui avait mené une coalition contre lui avec le comte de Flandre, le comte de Bologne et l'empereur Otto de Brunswick.

Le roi a considérablement accru le domaine royal.

Pendant son règne on constate un grand renforcement du contôle du royaume par la nomination des bailis et sénéchaux.

Il épouse d'abord Isabelle de Hainaut, puis après la mort de celle-ci en 1190 , il épouse Ingeburge de Danemark en 1193, mais il la répudie aussitôt et se remarie en 1196 avec Agnès de Méranie. Il est condamné par le pape Innocent III et l'interdit est jeté sur le royaume. Après la mort de sa troisième femme, en 1213, il consent à rappeler Ingeburge.