Paris à l'époque de Philippe Auguste

Le quotidien

L'enseignement

L' université est née en juillet 1200, lorsque Philippe Auguste lui accorda des privilèges.
Son origine se trouve dans les écoles des églises où l'on enseignait la médecine, le droit canon la théologie et le droit civil.
En 1215 on trouve les mots "universitats magistrorum et scolarium". Le véritable chef en était le pape.
La réputation de l'université parisienne s'étendait rapidement et la conséquence en fut la première crise du logement. Beaucoup de jeunes désiraient s'instruire et décidaient de venir à Paris. Il faillait alors payer un an de loyer d'avance ! On peut dire que les premières pensions de familles sont nées à cette occasion.
En 1215 le pape décida de faire fixer la taxation des loyers par deux maîtres de l'université, pour éviter les abus (dans les deux sens, car certains étaient très généreux, ayant pitié des étudiants infortunés). Le refus des propriétaires à se soumettre à ce taux leur interdisait de louer pendant 5 ans.

En 1210 nous dit J. Baldwin "le chroniqueur royal note que Paris rivalise comme centre d'érudition avec Athènes et avec l'Egypte et attire des écoliers du monde entier".

En 1213 les diverses Facultés instituent des procédures pour donner la licence d'enseigner aux maîtres. Deux ans plus tard ils forment une véritable corporation. En 1219, les maîtres ès arts sont si nombreux que l'on commence à voir des groupements par nations. En 1221, l'Université a son propre sceau.

Héron de Villefosse cite : "votre cité, dit un prédicateur du XIIIe siècle est un moulin dans lequel tout le froment de Dieu est moulu pour la nourriture du monde entier. Il est moulu par les leçons et les discussions de maîtres. Votre cité est le four et la cuisine dans lesquels le pain du monde tout entier est cuit et la nourriture de ce monde préparée."

Au début du XIIIe siècle, un des premiers collèges fondé à Paris fut Place Maubert, près des premières écoles. Il s'agissait du collège Constantinople" ou "Collège Grec" fondé en 1206 pour des étudiants grecs. Mais il tomba en décadence, et fut acheté en 1362 par Guillaume de la Marche qui en fit en 1402 un nouveau collège. Celui-ci fut réuni en 1422 au grand Collège de la Marche.
La Place Maubert était le grand centre de rassemblement des écoliers. Les élèves écoutaient debout les maîtres qui donnaient leurs cours, sur un perchoir. On y enseigna la philosophie et la physique d'Aristote. Puis les écoliers allèrent vers des coll&egravre;ges de la montagne Ste Geneviève. La place Maubert reçut ensuite potences, roues et bûchers, surtout sous François Ier.