Paris à l'époque de Philippe Auguste

Le quotidien

Le cimetière des Sts Innocents

Ce cimetière a été pendant huit siècles, le plus grand de la capitale. Ouvert probablement au Xe ou XIe siècle, il se trouvait dans la région dite des "Champeaux", en dehors de la capitale, comme le voulait l'ancienne coutume romaine. N'étant pas clos, c'était un lieu de promenade; les enfants venaient y jouer, les lavandières y étendre leur linge.

L'installation des marchés aux Champeaux par Louis VI le Gros en 1135, et en 1141 par Louis VII le Jeune ne fit qu'agraver cette situation.

Enfin en 1187 Philippe Auguste fit clore le cimetière des Saints Innocents par un mur afin d'être séparé du marché des Champeaux. Il décida également de le faire fermer la nuit. En effet l'infection commençait à attaquer la vie et la santé de l'entourage.

Une vingtaine de paroisses parisennes y enterraient leurs morts. Près de trois milles cadavres par an probablement. Il abritait des monuments : un prêchoir, des chapelles et au centre une tour octogonale.
Il y avait tellement de morts sous la terre de ce cimetière qu'au XVIIIe siècle le sol était rehaussé de plus de 2m50 par rapport au niveau de la rue